Devenir tapissier (ou tapissière) d’ameublement

Les métiers de la tapisserie d’ameublement semblent séduire de plus en plus de candidat on un grande part d’adulte en demande de reconversion professionnel. Métier d’art de la décoration, le métier de tapissier / tapissière d’ameublement passionne,c’est ainsi qu’il à connu un nombre record d’inscriptions aux examens au CAP cette année (2022)

Je souhaite devenir tapissier ou tapissière d’ameublement

Les métiers de la décoration attirent, les métiers manuels attirent un public de plus en plus large, le métier de tapissier est logiquement de plus en plus plébiscité par les jeunes et les adultes en reconversion.

Métier d’art et maitrise des matériaux souples

Souvent encore bien méconnu,le métier de tapissier décorateur est un des métiers de la tapisserie d’ameublement. Le tapissier et la tapissière sont des experts et des artisans des matériaux souples et plus particulièrement textiles: les étoffes, nobles tissus d’ameublement.

Option siège ou couture ?

Il existe deux parcours et titre professionnel distinct selon que la spécialité du tapissier ou de la tapissière d’ameublement soit le garnissage ou la couture c’est pourquoi il convient de distinguer les 2 titres professionnels existants: tapissier-couturier(e) d’ameublement et tapissier(e) garnisseur

Quelles formations pour devenir tapissier / tapissière d’ameublement ?

Il existe techniquement plusieurs voies et formations à suivre pour devenir tapissier décorateur, tout dépend de votre situation – et surtout – de votre âge. Les plus jeunes pourront opter pour la voie royale de l’apprentissage en optant pour ce que l’on appel la formation initial pour devenir tapissier ou tapissière d’ameublement. Les moins jeunes devront se tourner du coté des formations adultes, privées ou publique, pris en charge ou non par les CPF et autre organismes selon les contextes et votre situation. Le métier de tapissier est accessible après avoir obtenu un CAP Tapissier option siège (garnissage) ou décors (couture d’ameublement).

Devenir tapissier / tapissière: la formation initiale

La voie dite classique, c’est à dire la formation initiale passe logiquement par la voie de l’apprentissage puisque nous parlons là d’un métier manuel. Auparavant préparé en 3 ans, la durée de l’apprentissage est passé à 2 ans. Ceci étant ce n’est pas la seule option car il est également possible de passer le CAP après une formation continue comprenant quelques semaines de stage. Les entreprises de tapissier étant bien inférieurs aux nombres de candidat il est difficile de favoriser l’apprentissage en entreprise.

Formations pour adultes: COMMENT se reconvertir

Dès lors que vous avez un niveau bac une formation continue en un an est possible. Cette formation courte est d’ailleurs actuellement automatiquement proposé,même aux jeunes éligibles à l’apprentissage en 2 ans.

Reconversion et tapisserie d’ameublement: comment faire ?

  • Formation adulte en un an auprès d’un lycée professionnel
  • Préparer un diplôme via la formation professionnelle continue, notamment en utilisant son CPF
  • Autres organismes privées organisant des stages et cours plus ou moins poussés sur des périodes allant de 24 h à 12 mois

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle en tapisserie d’ameublement constitue le diplôme de base exigé par les entreprises qui recrute. Le CAP constitue aussi la case de départ de toute personnes envisageant de s’installer à son compte en tant que tapissier décorateur.

Le CAP tapissier d’ameublement option siège ou décors

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle en tapisserie d’ameublement option garniture à pour objectif la formation d’un ouvrier qualifié.

Si vous avez déjà un niveau BAC ou équivalent vous serez dispensé des matières générales, il vous restera alors: la technologie, l’histoire de l’art et la pratique à passer lors de l’examen. Le programme actuelle prévoit 4h d’atelier par semaines sur les semaines par an soit un total de 4x

Passer un CAP tapissier en candidat libre

Que vous suivez ou non une formation publique / privée il est possible de passer certains diplômes en candidat libre (ou via un VAE) : c’est souvent le cas pour la passation du CAP tapissier d’ameublement option siège ou option couture. Certaines personnes passent des CAP tapissier après avoir suivis des cours durant de nombreuses années à titre de loisir,d’autre le passe dans une réelle optique de reconversion,quoi qu’il en soit le CAP constitue le niveau minimum requis.

Savoir et savoir-faire requis pour l’obtention d’un CAP Tapissier

L’atelier pratique exige de connaitre les différentes étapes du garnissage d’un siège de manière traditionnelle et une parfaite maitrise des techniques de couvertures. A une vraie connaissance des termes du métier et de ses techniques d’atelier s’ajoute aussi la nécessité d’acquérir de bonnes notions en histoire de l’art et plus précisément l’histoire des styles décoratifs et du design.

Les différentes formations

Les différentes formations proposées en tapisserie d’ameublement sont à la fois extrêmement variées et paradoxalement très limitées à l’heure actuelle du fait du manque d’heure d’atelier pourtant décriée par les professionnels de la tapisserie d’ameublement depuis quelques années déjà.

De nombreuses écoles: lycée professionnels ou Centre de Formation des Apprentis proposent des formations adultes courtes.

De la pratique, encore de la pratique

Ainsi à l’heure actuelle les formations adultes en 1 ans selon le nouveau programme bénéficie de 4h/semaine d’atelier sur le temps d’école sur 36 semaines de cours soit 144h ou une petite vingtaine de journée dans l’année. Difficile de faire ses armes dans de telles conditions. Pour mettre toute les chances de son coté il ne faut pas hésiter à multiplier les expériences. Il y a des savoirs qui s’apprennent en faisant et l’expérience se forge avec le temps, soyez patient (et acharnez vous).

Laisser un commentaire